Principe de la complémentation alimentaire

fabrication complements alimentaires

Depuis la nuit des temps, s’alimenter était considéré comme l’un des besoins primaires les plus vitaux de l’homme. Mais de quel type d’alimentation s’agissait-il ? Il était question d’une alimentation saine, naturellement bio. Aujourd’hui, ce type d’alimentation est devenu une denrée rare laissant ainsi la place aux compléments alimentaires. Ces derniers doivent apporter à l’organisme humain les apports énergétiques et nutritifs que fourniraient en principe les aliments naturels n’ayant subi aucune sorte de modification.

Comment est-on arrivé là ?

Si aujourd’hui, l’alimentation des populations est devenue un sujet brulant faisant l’ordre du jour des grandes conférences internationales, c’est que les cultures surtout vivrières ont perdu leur renommée d’antan. Le rôle des compléments alimentaires n’est pas en réalité de régler le problème à la source. En effet, au lieu que ces aliments apportent aux consommateurs les éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, ils sont plutôt devenus sources de maladies de tout genre. Du cancer, passant l’hypertension artérielle et autre, traduisant par ricochet un taux de mortalité de plus en plus élevé ; l’OMS s’est trouvée dans l’obligation d’apporter des correctifs. Au-delà de l’alimentation qui ne peut plus être qualifiée de saine, les différents progrès auxquels l’on assiste ont conduit l’Homme à tourner dos aux activités sportives.

Le principe

Pour pallier à tous ces manquements, la tendance des compléments alimentaires a fait surface avec tout son lot de promesses. Quelle serait donc leur participation dans cette démarche ? La plupart des maladies fréquentes connues par la population à ce jour sont causées par des carences en vitamines, en éléments nutritifs, etc. Et la place des compléments alimentaires est d’apporter les éléments manquants sous une forme concentrée en gélule, sirop, etc. En principe, ces apports doivent être retrouvés dans les consommations quotidiennes. Mais rappelez-vous que les engrais et les pesticides ont pris la place de ces éléments nutritifs indispensables et vitamines.  Même si aux États-Unis et en France, l’utilisation des compléments alimentaires n’est pas très recommandée, leur efficacité à certains niveaux n’est plus à démontrer.

Vous aimeriez aussi :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.